Les héroïnes de 7 lieux

Culture

Jusqu’au 20 juillet, le festival Héroïnes de 7 lieux bouscule les idées reçues sur le quartier Bellevue à Nantes, les femmes qui y vivent et les contes populaires.

MEDIA

© Héroïnes de 7 lieux

Faire d’une pierre deux coups c’est déjà pas mal ! Mais si on en fait trois, c’est encore mieux et c’est justement l’objectif du festival de contes Héroïnes de 7 lieux qui se déroule à Nantes jusqu’au 20 juillet. Le festival veut : 1. donner la parole aux femmes, 2. montrer la richesse du quartier populaire Bellevue et 3. faire découvrir la puissance des contes populaires ! Rencontre avec Anne-Gaël Gauducheau responsable artistique du festival et artiste-conteuse.

Nataliia Zakharchuk

En route pour la campagne !

Actus

Depuis l’annonce de la dissolution, le Nouveau Front Populaire s’active pour faire pencher le vote lors des législatives à gauche. Direction Besse, à 1heure de Clermont-Ferrand, ici aux dernières élections, l’extrême droite a eu 31,71 % des voix.

MEDIA

© Le Chantier/ juin 2024 à Besse/L’équipe du Nouveau Front Populaire avec Danielle Auroi, Lionel Gay, Marion Canalès, Nicolas Bonnet, Sylvie Léger, Elisabeth Crozet/

En Auvergne, la montée du Rassemblement national, confirmée lors des élections européennes 2024, était déjà visible aux législatives de 2022. Et comme en 2022, Nicolas Bonnet (Europe Ecologie les Verts) reste le candidat du rassemblement de la gauche, sur la 3e circonscription du Puy-de-Dôme (Clermont-Montagne). Avec Elisabeth Crozet, il mène une campagne expresse ! Accompagnés des militants, ils sillonnent et quadrillent le territoire à la rencontre des électrices et électeurs. Une cadence rythmée par les rencontres pour tenter d’inverser la tendance et ce sentiment d’abandon partagés par les territoires ruraux.

Un reportage signé Hugues Chevarin.

Tour d’horizon des élections dans le Puy-de-Dôme

Actus

Si un séisme politique s’est produit en France, dimanche 9 juin, il n’y a pas eu de grand bouleversement des rapports de force dans les autres pays de l’UE lors des élections européennes. Dans l’hexagone, l’extrême droite conforte pour sa part son assise avec les résultats du Rassemblement national bénéficiant alors d’une trentaine de sièges. Un parlement plus à droite que jamais. Au local, comment ce résultat est-il vécu par les citoyens ? et qu’attendent-il des prochaines élections ?

MEDIA

©PHOTOPQR/LA MONTAGNE

Le taux de participation pour les européennes en France métropolitaine s’élève à 51,5%, d’après les chiffres du ministère de l’Intérieur. Un taux au plus haut depuis 1994. « C’est l’élection qui mobilise le plus les Français après l’élection présidentielle », affirmait sur franceinfo Mathieu Gallard, directeur d’études chez Ipsos.

Direction Volvic, la porte d’entrée de la chaîne des Puys,une commune de 4802 habitants et proche de Clermont-Ferrand. Pour les européennes, le RN est arrivé à 29% contre 9% en 2019. Le 09 juin dernier, 1 720 électeurs ont déserté les urnes sur les 3 806 personnes enregistrées dans les registres électoraux à Volvic. Dans la petite commune très fleurie de Chavaroux, l’équipe de la Mairie est plutôt satisfaite du taux de participation. Ici, Cumulé, l’extrême droite a atteint le score de 40%.

À Chavaroux comme ailleurs, ce sont les jeunes qui se sont le moins déplacés pour voter, avec un taux d’abstention avoisinant les 53 % chez les 18-24 ans au national. Pourtant les politiques investissent les réseaux sociaux pour toucher ces jeunes électeurs. Jordan Bardella est sur TikTok, un réseau social très utilisé par les moins de 24 ans. Le président du Rassemblement national a plus d’un million d’abonnés. Pour lutter contre l’abstention, dernièrement, les influenceurs ont pris la parole pour expliquer aux jeunes l’importance de leur vote. Récemment, dans une de ses publications, Squeezie, suivi par plus de huit millions d’abonnés sur Instagram, raconte brièvement l’histoire du RN ainsi que « les dangers et les lourdes conséquences de l’arrivée d’un parti d’extrême droite au pouvoir ».

Dans les différentes communes, élus et agents que nous avons rencontrés espèrent assister à une vraie mobilisation le 30 juin et 07 juillet prochain.

Avec les témoignages de Laurent Thévenot, maire de Volvic, Frédéric Bauguitte et Charlotte habitants de Chavaroux et Gabriel, étudiant à Clermont-Ferrand et habitant des Vergnes.

Pour lire la tribune du Monde concernant l’accord de désistement

Un sujet proposé par Mirela Dibra, Nedjma Paul, Iprhan Khan, Moïse Grelier et Emma Delaunay

Le vote RN dans le vignoble nantais

Actu

MEDIA

Comment expliquer la progression du vote Rassemblement National lors des dernières élections européennes ? Pour tenter de comprendre Sabine de Flo Salvi est allé interroger les habitants du vignoble nantais.

Ce territoire rural situé à 30 km au sud de Nantes est regroupé en une communauté de 11 communes. Avec ses 9500 habitants, Vallet est la ville la plus peuplée. Ici, le RN a fait un score de 25% aux dernières européennes, alors qu’habituellement il ne dépasse pas les 10%. A l’opposé, La Boissière du Doré ne compte que 1000 habitants. Le RN y est arrivé en tête à 34%, un score plus habituel pour cette commune. Pour tenter de comprendre ces résultats électoraux, Sabine de Flo Salvi a interrogé Jérôme Marchais, le maire de Vallet et Catherine Garcia Senotier, la maire de la Boissière du Doré. Elle a également tendu son micro à Jim Martin l’animateur du cinéma associatif de Vallet ainsi qu’à Aline Duvivier, directrice d’un Atelier Chantier d’Insertion.

Rompre l’isolement avec ATAO

Social

A Nantes, la structure d’insertion ATAO propose à des personnes isolées et/ou en fragilité de créer du lien social à travers une action de dynamisation. Rencontre lors de la journée “portes ouvertes”.

MEDIA

© Aéline Pourlier-Cucherat

ATAO est une structure nantaise d’insertion par l’activité économique. Elle développe plusieurs Ateliers/Chantiers d’Insertion pour permettre le retour à l’emploi d’hommes et de femmes en situation de fragilité. Mais avant de penser le retour à l’emploi, certaines personnes ont d’abord besoin de rompre leur isolement pour reprendre confiance en elles. ATAO leur propose alors d’intégrer une action de dynamisation. Un temps précieux pour créer du lien social et s’ouvrir vers l’extérieur. Nataliia Zakharchuk de la rédaction nantaise est allé rencontrer les membres de cette action de dynamisation lors de la journée portes ouvertes.

Nataliia Zakharchuk

Législatives 2024 : le rôle d’une radio d’information locale

Actu

Comment la rédaction d’une radio locale s’organise-t-elle pour traiter cette campagne électorale si particulière ? Réponse avec Pascal Roche, rédacteur en chef de France Bleu Loire Océan à Nantes.

MEDIA

© L’Onde Porteuse

Les français sont rappelés aux urnes après la dissolution soudaine et brutale de l’Assemblée nationale annoncée par le président Macron le 9 juin dernier. Dans une campagne express de moins de trois semaines, comment assurer une information pertinente au quotidien ? Nataliia Zakharchuk et Sabine De Flo Salvi ont rencontré Pascal Roche, rédacteur en chef de France Bleu Loire Océan à Nantes.

Nataliia Zakharchuk & Sabine de Flo Salvi 

Magic Bolide #79 Spécial Métal !

Culture

MEDIA

Ça va secouer dans les branchages dans Magic Bolide !

magic-bolide-s4e79-special-metal

Et si le métal était finalement la musique qui chasse les démons plus qu’elle ne les attire, un exutoire dans les périodes de chaos. L’année 2024 a en tous cas remis le Métal au centre du game, avec une grande expo à la Philarmonie de Paris « Diabolicus in Musica », Gojira, le groupe que le monde nous envie, Grand Prix Sacem et bien sûr la confirmation du succès du Hellfest. Magic Bolide en profite pour parcourir cette planète métal en ébullition avec en invités Pascal Gueugue, le boss de la toute nouvelle Fédération des Musiques Métalliques, Sofia, la chanteuse de l’excellent groupe normand No Terror In The Bang et Bertrand Alary, photographe incontournable de cette scène qui vient de ressortir son encyclopédie METAL aux Edtions Gründ. Evidemment plein de sons frais en bonus avec Fange, Jinjer, Amen Birdmen ou Red Sun Atacama, une bonne petite page d’histoire et moult surprises.

Christophe Crénel

Quel avenir pour le métier de luthier ?

Culture

Situé dans le vieux Clermont, à deux pas de la basilique Notre-Dame-du-Port, l’atelier de lutherie Sidoluth règle, entretient, restaure des violons, altos, violoncelle et archets.

MEDIA

© LE CHANTIER

Entretenir, réparer, restaurer des instruments à cordes demande une bonne oreille musicale mais aussi beaucoup de patience et d’habileté… Les luthiers sont sans aucun doute des artisans passionnés. Pour en apprendre plus sur ce métier pas tout à fait comme les autres, Arthur-Georges Ribeiro a poussé la porte de l’atelier Sidoluth, à Clermont-Ferrand, où il a rencontré le talentueux Yoan Bouchet.

Rouler, s’émanciper !

Social

Le roller a de nouveau le vent en poupe. Pour certain.e.s, cette discipline est même une manière de s’émanciper. 

MEDIA

© Image d’illustration – Freepik

Discipline très prisée dans les années 80, le roller fait son grand retour ! Bien plus qu’une manière de se déplacer, ce sport peut aussi devenir un véritable outil d’émancipation, qui offre un sentiment de liberté pour celles et ceux qui le pratiquent. L’Association Passion Roller (APR) à Clermont-Ferrand propose des initiations, des randonnées ou encore du roller derby, sport de contact qui se pratique sur des patins à roulettes. Olga Molosnic a rencontré Michel Maurin, animateur bénévole de l’association depuis plus de 20 ans. 

Où sont passées les abeilles ?

Environnement

De nombreux apiculteurs s’inquiètent d’une baisse importante de leur récolte de miel cette année. Rencontre avec Claude Jajolet, apiculteur à Orvault et co-président de l’UNAPLA, l’Union des Apiculteurs de Loire Atlantique.

MEDIA

©Guillaume Bonnefont

Vous l’avez peut-être remarqué, les abeilles sont rares voire absentes de nos jardins cette année… Un soleil printanier trop timide et des températures trop fraîches ont contraint les butineuses à rester dans les ruches. Quelles conséquences dans l’organisation de la ruche ? Quels impacts pour les apiculteurs ? Et quelles solutions pour les professionnels et les particuliers ? Sébastien Morvan et Laurent Cassès de la rédaction nantaise ont rencontré Claude Jajolet, apiculteur à Orvault et co-président de l’UNAPLA, l’Union des Apiculteurs de Loire Atlantique.

Sébastien Morvan & Laurent Cassès